Balade à Reine

Ce matin le gris foncé de la veille ne s’était pas transformé en soleil, ni en gris clair… Le plafond bas, la bruine et le calme ambiant faisait craindre le pire : une grasse matinée allongée jusqu’à l’après midi, suivie d’une sieste jusqu’à l’apero. Mais non. Notre dernière journée de repos devait être active et nous partîmes vaillants et à pieds, direction Reine, longeant la E10 très fréquentée dans les 2 sens. À quelques hectomêtres de Reine démarre la fameuse randonnée Reinebringen que nous avions prévu de faire aujourd’hui par beau temps… bon.. Le temps était fort mauvais. On n’y voyait pas à 20m… mais à y être, on est monté quand même. 450m de d+ par de magnifiques marches (hautes d’un bon 30cm chacune) posées il y a peu par une équipe de sherpas Himalayens venus spécialement pour ce travail incroyable : poser des blocs de granite énormes en guise d’escaliers sur un itinéraire qui était devenu, parait-il, dangereux et très dégradé. Il faut dire que la vue là haut est extraordinaire.

Mais… pour voir les magnifiques clichés de cette ballade, inutile de scrowler cet article : cherchez sur le net ça ira plus vite. Si je dis « on n’y a vu que du gris », à part la verdure aux environs directs du chemin, c’est vrai, tout était gris et épais. Rien en haut des quelques 1300 marches de géants qu’un épais nuage posé là, sur Reine, et sur toutes les Lofoten.

Alors on est redescendu, après avoir rencontré la haut 2 Francais d’une 60aine d’années habitants à St Bauzille de Montmel !! Dingue.

Comme il fallait s’y attendre il y a eu une petite fenêtre de « beau » (la brune est montée au dessus du sommet) entre 17h et 17h15, le temps de nous agacé un peu, nous qui, au villages, prenions quelques photos sans capuches, le temps ayant décidé d’une trêve d’humidité…

Demain début des hostilités cyclistes si tout va bien, direction 70km à l’est vers… je sais plus. Bises

2 réflexions au sujet de « Balade à Reine »

Laisser un commentaire