Qui va piano va sano et qui va sano va à Furano.

Hotel du petit melon, Furano, 17h.
C’est l’heure des lessives et des douches dans notre petit hôtel mignon mais quelle chaleur dans cette chambre !

A la fin de ce résumé vous aurez  l’honneur et l’avantage d’entendre « le mot du commodore beureugeureu » qui reviendra sur le comportement de la troupe, l’état d’esprit, le sentiment général de ce périple après 7jours. Ne le manquez pas !

94km aujourd’hui, 2 petits cols pour environ 600 ou 700m de d+…

image

Partis de shikaoi, dans le district de kamikawa, nous voilà à Furano,  zone de production de melon et d’oignon… de vin paraît il aussi. On verra ça ce soir au restaurant.

image

image

Pour répondre à Rve, on a traversė des regions agricoles hier et avant hier ce qui explique que nous n’ayons pas pris beaucoup de photos. Aujourd’hui un joli col, une ambiance un peu montagnes cevenoles  (mais avec du chêne,  du boulot et du bambou nain qui tapisse le sol). Le temps un peu chargé nous cache souvent les reliefs. On chemine aussi souvent en fonds de vallées.

A midi nous avons à nouveau fait une halte dans un petit restau au bord de route tenu par une dame d’un certain âge.  Elle s’est débrouillée à réorganiser les tables et repositionner ses clients pour nous accueillir. Par contre impossible de lui faire nous servir une bière : interdiction de servir des bières aux cyclistes en activité !  C’est ce qu’on a compris. Celle de ce soir n’en sera que meilleure 🙂

Arrivée à Furano à 15h30 par une petite route bordée de rizières et de champs d’oignons. On pense avoir aperçu quelques vignes bien cachées… suspens pour ce soir.

image

Après une semaine de velo, 700km en 7 jours, les organismes ont besoin d’un peu de repos que nous allons prendre sur ment demain en restant une nuit de plus à Furano.

Et maintenant, laissons place au mot du commodore.

8 réflexions au sujet de « Qui va piano va sano et qui va sano va à Furano. »

  1. Vous avez bien raison de profiter un peu de ce beau petit coin de jardin qui respire la quiétude .
    Bravo pour le Biku !
    Mais trop frustrant ce mot du Commodore qui a l’air censuré on dirait car c’est marqué que la vidéo est privée …..a revoir !

  2. J’ai quitté l’IPAD pour le Mac mais C pas mieux ….même pas un bonjour en V O !
    WHOUH …..

  3. C est trop interessant tout ça tout ça
    Enfin un nouveau baiku et cette video qui nous rassure sur votre état mental. 😀 .
    Tout ça tout ça laisse deviner une grande évolution sprituelle en 7 jours seulement, vers toujours plus de depouillement et de simplicité …
    vous avez survécu aux coups, à la corde au cou, aux selles rigides, à l asphalte mouillé, aux dialectes. Vous avez colmaté les fissures en tous genres, surmonté votre terreur des animaux sauvages, purifié vos corps dans des lacs sacrés, usé des plantes, des productions et breuvages locaux et honoré les totems des ancetres ainous … tout ça tout ça par la voie de la « pompe à endorphine » de la bicyclette …
    La Voie est ouverte pour les semaines à venir
    la Force du maitre des scarabées est avec vous 🙂 que la légende continue !

  4. De la délicatesse et de l esthétique jusqu à laisser deux morceaux de tiges de taille égale au pédoncule des melons … I enjoy

  5. il y a un côté Desproges, dans cette vidéo!!!

    Que de verdure, et donc, des oignons ailleurs qu »en Cévennes. Aussi doux?

Les commentaires sont fermés.